CSL group 4 Turbo S52 Restomod

Old_dtm

Il y a des sports mécaniques qui nous fascinent plus que d'autres. Certains vont préférer le rallye, tandis que d'autres c'est la F1. Moi perso c'était les courses de supertourisme, je ne vous raconte pas le nombres d'heures à jouer sur TOCA.... Bon pour Willy, je vous laisse deviner ce qui l'a marqué dans sa tendre jeunesse.



Salut l'ami, peux tu te présenter ?


Je m'appelle Willy Izaguirre, je suis né au Guatemala en Amérique centrale et maintenant je réside à New York depuis plus de 20 ans.
Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours modifié mes jouets pour construire quelque chose de différent de ce que tout le monde avait. Avant de posséder cette Bm, je suis un grand fan d'auto asiatique, ma première voiture fut une Toyota MR2 de 1988. En plus du CLS, je possède un Datsun Fairlady 1968 entièrement restauré avec un SR20DET.


Peux-tu nous parler de ton Fast?

J'ai acheté mon E9 de 1973 en 2016, il était tellement rouillé que je pouvais voir la route sous mes pieds… C'est à ce moment-là que j'ai décidé de lui faire une restauration complète. Pour se faire, j'ai décidé de plonger dans les racines de l'histoire de la course automobile de BMW en créant un resto-mod de l'emblématique 3.0 CSL.
L'idée du Turbo S52 est venue de mon bon ami «Pj» @Turbology sur IG, c’est à partir de là que tout a commencé! J'ai décidé de fabriquer à la main un mélange de kit de carrosserie large Groupe 4 et Groupe 5, d'y ajouter des roues Center Lock Magnesium BBS et tous les accessoires qui vont bien.


Cette caisse, c'est un vrai parcours du combattant, il y a tellement à dire dessus. Déjà les nombreux plans galères, il y a ce garage qui était censé faire fonctionner la voiture pour SEMA SHOW, qui malheureusement n'a pas pu me finir la voiture. Un désastre, après leur avoir laissé 8 mois la BMW, le moteur était monté de travers, la transmission et le collecteur mal adaptés. Je ne me laissais pas décourager et nous avons réussi à la remorquer à travers les États-Unis pour faire un aller/retour NY/Vegas afin d'être présents au Toyo Tires Booth.
Après l'événement, nous avons laissé la voiture à un vrai spécialiste pour la faire fonctionner. Tout le compartiment moteur a été revu et soudé point par point et nous en avons profité aussi pour renforcer tout le châssis pour encaisser le surplus de puissance.


Vu que l'ancien moteur était malade autant le remplacer par un qui va bien et ce sera est un S52B32 de 3L2 prélevé sur un E36 M3 1998. Profitant de ce démontage, le moteur a été ouvert et a reçu tout ce qu'il pouvait recevoir en pièces renforcées. Un turbo T51R par OCD Works, culasse renforcée, refroidisseur d'huile VAC Motorsports, le collecteur, la ligne d'échappement, la tuyauterie du refroidisseur intermédiaire ont tous été fabriqués à la main en titane. Le collecteur ainsi que le turbo ont été recouverts de céramique. Ensuite il y a eu la reprogrammation par RK tunes
Au cas où vous vous poseriez la question, une fois réglé, je m'attendais à avoir sous le pied droit 500-600 ch, ce qui est déjà bien suffisant pour rendre les choses amusantes…


En nous éloignant du compartiment moteur, nous devons nous rappeler que cette voiture a commencé sa vie comme une E9, tout ce qu'il y a de plus banal, presque toute la carrosserie a été réalisée sur mesure par Lance Medina de Clason Point Collision. Il a fait un travail colossal en créant le kit de carrosserie large type groupe 4, il est tout simplement spectaculaire, tout sur cette caisse respire les autos de courses d'une époque révolue... c'est une succession de petits détails qui donne à ce projet un charme fou, le spoiler avant, l'anneau de remorquage, les badges BMW classiques, etc...


Mais vous avez ensuite tous les éléments aérodynamiques en carbone que j'ai ajoutés, qui non seulement sont fantastiques mais fonctionnent si bien avec cette coutume peinture mentholée. Le becquet de toit est en carbone, tout comme l'aileron arrière, les couvre-phares et même les extracteurs d'airs montés au-dessus de ces énormes arches arrière et sont entièrement fonctionnels.


Regardez attentivement, vous pouvez voir les pneus arrières à travers l' aération latérale, car oui chaque écope est entièrement fonctionnel et pas seulement pour le spectacle, non tout a pour but d'optimiser le flux d'air afin que la bête puisse respirer et refroidir comme il le faut. Il n'y a qu'à jeter un coup d’œil au coffre, une ouverture permet d'amener de l'air au radiateur se trouvant dorénavant ici!


Maintenant, parlons de la liaison au sol. C' est le set parfait pour ce type de voiture, tellement larges, tellement racing, tout simplement bestial. Des BBS en magnesium avec fixation centrale, elles sont si emblématiques sur ce type de véhicule.  J'ai opté pour du 17 pouces sur la voiture en 9,5 "de large à l'avant et préparez-vous, en 15,5" de large à l'arrière montées sur des Toyo R888R en 255/40 pour devant et derrière en 315/35. Pour une suspension au top, je me suis tourné vers CAtuned pour un ensemble de combinés filetés offrant 30 possibilités de réglages différents.


L'extérieur est violent, mais l'intérieur l'est tout autant. Je ne voulais aucun intérieur, juste deux sièges et un tableau de bord en fibre de carbone fabriqué par mon copain Tony Spitaleri de chez Carbon Fiber Element". Petit détail sympa, des coutures tricolores M, sur les sièges pour bien se rappeler les gênes sportifs de l'auto. L'habitacle est entièrement dépouillé et peint en gris,  un volant bordé de bois Nardi, un pommeau de vitesses personnalisé. Les jauges Speedhut personnalisées pour la température de l'huile, la température de l'eau et la pression de suralimentation ainsi que le compteur de vitesse, le compte-tours et l' arceau terminent la préparation du poste de conduite.


Des remerciements, un coup de pub ?

Oh oui et la liste est longue:

- Mes amis de @RKtunes , pour la partie moteur.
- Mon ami Tony de @Carbonfiberelement, qui a fait tout le travail de la fibre de carbone sur la voiture.
- Mon ami Jason @Schmuchbuilt ayant fabriqué en titane le refroidisseur intermédiaire, le radiateur qui se trouve dans le coffre et la tuyauterie du Turbo.
- Notre copain chez @CAtuned pour les combinés filetés réglables.
- A Stan de chez @toyotires pour les pneus R888R Toyo.
- A Austin DE @Billetworkz pour les jantes BBS et leur adaptation.
- A Lance Medina pour le travail de carrosserie et de peinture.
- Billy @needpowdercoating pour le revêtement céramique.





















Crédits photos: @mach1media

Commentaires