L'Art du Pinstriping

Hillman Superminx

Deuxième Hillman à venir faire un tour sur le blog ! La première fut une petite bombinette énervée au look Martini Racing. Le proprio de celle-ci, son style à lui, c'est le cruising tranquille en break usé par le temps !


Salut l'ami, pourrais - tu te présenter.

Salut, je suis Cam Albon de Canterbury, Nouvelle-Zélande. Professionnelement, j' exerce deux métiers qui me passionnent, mon premier job ? Je suis pinstriper, d'ailleurs vous pouvez suivre mon travail sur la page Facebook Southern Alps Pinstriping, mon second métier est écrivain. En plus de mon break Hillman, je possède également une berline Singer Vogue de 1966 et une Singer Gazelle de 1965.

https://www.nurmanstone.com/


Peux - tu nous parler de ton auto ,

J'ai acheté mon break Hillman Superminx de 66 pour y récupérer quelques pièces détachées afin de m' en servir sur l' auto de mes parents, un Singer Vogue Estate.


Quelque temps plus tard, je souhaitais exposer mon travail à un grand show de Hot Rod et Kustom, mais je voulais y aller avec un véhicule atypique et dans l' esprit rat's. Je me suis dit "pourquoi pas se servir du Hillman", mais ma femme a très vite mit un terme à cette idée. Elle ne voulait pas entrer dans une voiture qui possède un énorme trou de rouille dans le plancher... "Zut ce sera pour une autre fois !"


Il fallait donc faire quelque chose avec ce break, car pour moi, il ne finirait pas en pièces pour une autre. C' est à ce moment qu'un ami est venu me proposer une Nissan Pulsar, après une brève discussion, c’était acté, la Pulsar recevra la carrosserie du break. M' étant fait un peu la main en construisant le vélo de style bobber qui se trouve sur ma galerie de toit, je me suis lancé dans l'aventure. Par contre la dead line était courte, j' avais un délai de 13 jours devant moi avant de pouvoir présenter mon travail et mon véhicule à un meeting proche de chez moi. Avec 2 autres compagnons, nous avons commencé à couper le pare-feu et le plancher de la baie du moteur jusqu'aux sièges arrières.


Bon je ne vous cache pas que ce n'est pas une modif Plug & Play, il y a de légers ajustements, surtout aux niveaux des montants et seuils de porte. Après quelques soudures, la greffe a pris et me voilà au volant d'une Nissan Superminx ! Les ressorts à l'avant ont été coupés et les lames à l'arrière inversées pour la faire tomber le plus bas possible. La voiture est donc devenue une traction avant, avec direction assistée et boite automatique, ma femme peut même la conduire et n'a même plus peur de monter dedans ! 

J'ai construit un levier de vitesses personnalisé, remonté le volant d'origine sur la direction de la Nissan. J'ai ensuite peint tout le lettrage et autres décorations à la main, sans oublier le vieillissement de la carrosserie fait par moi même pour donner l'impression que la patine est là depuis de nombreuses années.


D' autres modifs en vue ?

Après le temps passé dessus, je vais en profiter un maximum pour me déplacer à différents meetings. Mais j'envisage éventuellement l'installation d'un turbo et de la passer en 4 roues motrices...


Des remerciements, un coup de pub ?

Je voudrais dire un énorme merci à Sam Kay et Graham Chambers, mes bons amis qui m'ont aidés à arriver là où j'en suis aujourd'hui avec mon break!
J'espère que vous apprécierez notre création folle venant de Nouvelle-Zélande.
Sinon pensez à aimer ma page !


https://www.nurmanstone.com/










Crédit photos : Signatures éventuelles.

Commentaires