Black Impala

Lucille l' Impala.

L' impala c'est une sacrée caisse ! Elle est longue et imposante, une caisse de bonhomme... Sauf qu'ici c'est pas un chicanos qui est derrière le volant, à l'intérieur de ce modèle de 1959 se cache, une femme talentueuse ! Mais que de mieux que sa propriétaire Célia pour nous en parler.


Salut Célia, peux - tu te présenter ?

Je m’appelle Célia, j’ai 25 ans et je suis designer automobile. Je suis originaire de Nice, mais actuellement j’ai bougé dans les Yvelines pour mon travail ! 


Raconte nous l'histoire de Lucille.

Ado, j’avais aperçu une Chevrolet Impala de 1959 dans un film; depuis ce jour, je me suis mise en tête « quand je serai adulte » de m’offrir ce modèle !
Quand j’ai eu 18 ans, mon permis et ma première auto, j’ai décidé suite à une suggestion de mon père, de faire un prêt pour accéder à ce rêve, motivée par la peur de ne plus pouvoir le faire si j’attendais trop longtemps (Le marché actuel de l’automobile ancienne m’aura fait mentir haha).


Après une recherche effrénée de plusieurs mois sur tous les continents du globe, j’ai finalement trouvé mon graal aux Pays-Bas ! Une 2 doors hardtop équipée d’un V8 350ci (non d’origine), plutôt saine, roulante, dans sa belle robe noire qui contrastait parfaitement avec l’intérieur rouge... C’était elle !
Après l’achat, une période de fiabilisation s’en est suivie, incluant un changement du réservoir d’essence qui était rouillé à l’intérieur et une réfection complète du pont arrière. Mécaniquement, à l’exception d’un entretien régulier et d’un réglage carburateur, elle n’a pas eu besoin de grand chose !


Envisages - tu des travaux ou modifications sur ta belle ?

Actuellement, j’ai commencé à décaper le fond de coffre afin de prévoir dans un futur plus ou moins proche un changement des tôles, ainsi qu’un peu de travail au niveau de la partie arrière basse de l’auto : 60 ans ça marque quand même ! Ces petits travaux cosmétiques sont prévus lorsque j’aurai les fonds pour commander des pièces afin de remplacer les éléments endommagés. J’aimerais travailler là dessus avec des amis qui sont du métier !
Dans un futur plus éloigné, j’aimerais lui faire une peinture noire complète et propre afin de repartir sur de bonnes bases, le voile actuel date de 1980 et n’a pas été très bien appliqué. Enfin, la cerise sur le gâteau serait l’installation d’un système d’air ride pour pouvoir régler ma hauteur de caisse ! Mais cela ne presse pas du tout 🙂
Dans l’immédiat, je vais déjà lui offrir un jeu de pneus à gros flancs blancs pour Noël.


Des remerciements, un coup de pub ?

En terme de remerciements, je dirais un gros merci dans un premier temps à mon père, qui m’a soufflé l’idée du prêt étudiant pour le financement et m’a aidé dans mes démarches, sans compter la passion automobile qu’il m’a transmise depuis de nombreuses années. Dans un second temps Fred, mon tonton de cœur qui m’a aidé à dénicher l’heureuse élue, et du coup par extension son employeur, le garage On American Road qui entretient Lucille (c’est son petit surnom) et qui a effectué tous les travaux de fiabilisation dessus !
Toutes les personnes qui ont pu depuis 2013 me donner des astuces, des coups de main, ceux qui ont écrit de chouettes articles sur elle, ou ceux qui l’ont photographiée (Nicolas Delpierre, Caesa Picsproduction ou Florian Debout pour ne citer qu’eux) !

Si vous souhaitez suivre les travaux de design, photographie... C' est ici que ça se passe :
https://www.facebook.com/CeliaHCreations/











Crédit Photos: Caesa Picsproduction - Célia - Florian Debout pour Tunelife et signatures éventuelles

Commentaires

  1. Sublime caisse ! Jolie pin-up également !!
    Une petite pépite hollandaise cette Impala !

    Loran

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire